Épisode 12 L'information et la défense des acteurs de complément

Les dossiers de royalties

Saviez-vous que chaque fois qu’un programme de fiction télé est rediffusé,
si vous avez eu un rôle, même petit, voire très petit, et que votre nom apparaît au générique de ce programme, vous êtes en droit de toucher un complément de salaire payé par la chaîne concernée ?
Cette somme même si elle n’est pas énorme, n’est pas négligeables, et surtout s’additionne aux droits ADAMI.

Il devient donc primordial à nos yeux que dans la convention collective u.s.p.a, disparaisse
cette soit-disant « silhouette pouvant dire jusqu’à 2 répliques », pour la ridicule somme globale de 123.02€ brut, en lieu et place d’un véritable contrat de comédien… …

Autre sujet : les horaires !!! !!! !!!

Une fois de plus, il nous paraît important de vous rappeler que pour la télévision, vous devez à votre employeur 8 heures de travail à partir de l’heure de convocation « article VI.1 » plus 1 heure pour le repas, n’étant, elle, pas considérée comme du temps de travail effectif. A partir de la 9ème heure, vous êtes donc en heures de dépassement journalier « article VI.8.4 »
Pour une convocation à 8 h du matin, vous êtes donc en heures sup à partir de 17 h,
avec évidemment une majoration de 25% de l’heure « article VI.8.4 »
D’autre part, les abus se multiplient en ce qui concerne les horaires de nuit.
A cette période de l’année, votre nuit commence à 22 h.
Chaque heure passée après 22 h fait donc l’objet d’une majoration de 25% « article VI.10 »

Chaque information peut être vérifiée soit sur notre site
soit sur le site officiel du gouvernement www.legifrance.gouv
(Convention collective de l’audiovisuel du 13 décembre 2006 « en vigueur étendue » : IDCC : 2642)