Épisode 3 L'information et la défense des acteurs de complément

Amies Comédiennes, amis Comédiens bonjour…

Ça y est l’A.C.I.A existe officiellement.
Nous avons enfin l’intégralité des documents administratifs nécessaires.

Nous n’avons pas énormément communiqué ces temps derniers, c’est le moins que l’on puisse dire, ceci dû au fait que nous avions un peu de mal à gérer un très grand nombre d’adresses mail.
Nous sommes depuis peu propriétaire du nom de domaine aciafrance.org , grâce à ce site nous allons pouvoir bientôt vous communiquer des informations en un clic seulement. Comme promis, vous trouverez sur le site un forum, des infos pratiques, les tarifs en vigueurs, les conventions collectives et bien évidemment, toutes suggestions de votre part seront les bienvenues.

Vous êtes nombreux à avoir émis le souhait d’organiser, grèves ou manifestations.
En tant qu’association, il nous est impossible de mettre ce type de mouvement en place.
Pour se faire nous allons donc nous rapprocher d’un des syndicats professionnels de notre secteur d’activité.

Aujourd’hui un des buts principaux de l’A.C.I.A est de lutter contre la grille tarifaire dégradante de la convention collective de la production audiovisuelle initié par l’U.S.P.A, et de revenir à des cachets que l’on pourrait qualifier de normaux en fiction télé.
Jusqu’à maintenant les membres du bureau refusent systématiquement toute proposition au tarif rabaissé.
Pour l’instant, ça n’est pas facile, mais une certaine solidarité avec quelques chefs de fil nous permet de tenir.
Nous pensons que si toutes celles et tous ceux qui peuvent se le permettre dans la mesure de leurs possibilités s’opposaient à ces tarifs, les productions en seraient affaiblies.

Pour finir, si vous êtiez dans l’obligation absolue d’accepter ces cachets au tarif rabaissé, sachez qu’une journée de travail débute à l’heure de convocation.
Ce tarif rabaissé étant à la limite du SMIC, les productions audiovisuelles vous doivent chaque heure passée à leur disposition, hors repas, soit 8 heures plus les éventuelles heures de dépassement journalier. (le cachet compte 12h uniquement pour les assedics, et pas pour les productions).
Si vous avez été victime d’un sous paiement n’hésitez pas à nous envoyez un mail, nous vous guideront sur la procédure à suivre, jusqu’aux prud’hommes s’il le faut.

Avis de recherche

Dans le cadre de l’évolution de L’A.C.I.A nous sommes activement à la recherche :

    • D’un webmaster
    • De juristes
    • De personnes désireuses de s’impliquer dans les futures négociations salariale au sein d’un syndicat d’acteurs de complément
    • D’une salle de 300 à 500 places « on prends même au dessus de 80 000 » pour notre assemblée générale

Contact : contact@aciafrance.org

Pour mémoire

Le code du travail définit le temps de travail effectif comme :

Conformément à l’article L 3121-1. alinéa 1er du Code du Travail, la durée du travail effectif est le temps pendant lequel le salarié est à la disposition de l’employeur et doit se conformer à ses directives, sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles.

Votre journée commencerait donc à l’heure de convocation, horaire que nous vous invitons à inscrire sur votre contrat du jour.
Le temps de travail journalier est de « 8 heures » plus « 1 heure » de coupure déjeuner.
Le cachet comptant pour 12 heures uniquement pour l’assedic.

Dépassements journaliers : ( Article VI . 8 . 4 )

Dans le cadre d’un contrat de travail d’une durée inférieure à 5 jours, la convention
collective à prévu un mécanisme de majoration pour dépassement journalier à compter de la 9ème heure de travail accomplie au cours d’une journée.
+25% pour les 9ème, 10ème et 11ème heures.
+50% pour la 12ème heure.

Merci de votre attention, et à très vite.