Épisode 32 L'information et la défense des acteurs de complément

Bonjour à toutes et à tous.

Depuis 5 ans ½, nous vous envoyons régulièrement de l’information concernant les différentes et multiples actions que nous menons au quotidien.

Nous avons récemment découvert, tout à fait par hasard, au fil d’une conversation que nos mailings avaient 90% de chance de ne pas aboutir, étant considérés soit par Google, soit par vos différents serveurs comme spam, et donc écrasés en route.

Nous avons donc travaillé à la mise en place d’un nouveau système en espérant que, maintenant, toutes nos communications passeront sans aucun problème.

Nous en profitons pour remercier les nombreuses personnes qui ont déjà répondu présent à notre « Appel de fonds exceptionnel » concernant la procédure engagée au Conseil d’État contre l’arrêté d’extension de la Convention collective de la production cinématographique.
Certains ont fait des dons exceptionnellement généreux, et tous ont fait ce qu’ils pouvaient.

Malheureusement, nous regrettons fortement le manque d’implication de nos camarades de province.
Ça n’est pas parce que nous sommes basé à Paris dans le 11ème arrondissement que nous sommes indifférents à ce qui se passe de l’autre côté du périphérique. Ne voulant surtout pas pratiquer une politique Parisiano-Parisienne, c’est avant tout pour vous, ami(e)s de province, que nous nous sommes engagé dans ce combat.

Nous nous sommes livrés à un petit exercice. Celui que nous appellerons l’exercice de la « punaise ».
Vous prenez une carte de France, 7 punaises que vous plantez sur les villes suivantes : Paris (Zone de 40km), Marseille, Lyon, Bordeaux, Nice, Lille et Nantes (Zones de 25km).

Tout ce que cache la tête de la punaise, « en rose sur la carte » sera concerné par la grille des salaires et des indemnités. Tout le reste sera laissé au libre arbitre des employeurs, sans aucune contrainte si ce n’est celle du Smic…
Nous sommes persuadés qu’ils seront très attentifs quant aux différents lieux de tournage.
Exemple : Un film vient d’être tourné au Palais des festivals de Cannes ( 28 km de Nice ) , pas de salaire minimum conventionnel, bien joué messieurs les producteurs.

AMI(E)S DE LA « FRANCE PROFONDE » , VOUS ÊTES DONC CONCERNÉ(E)S AU PREMIER CHEF PAR LA PROCÉDURE QUE NOUS AVONS ENGAGÉE : NOUS NE VOUS AVONS PAS OUBLIÉ(E)S, NE NOUS OUBLIEZ PAS !

carte - copie

Alors, qu’en pensez-vous ?

Amicalement
A.C.I.A